IMG_0011.JPG

HF NOUVELLE-AQUITAINE

Interventions, débats, mise en jeu, création d'événements... Au sein du mouvement HF, tous les outils sont bons pour lutter contre les discriminations et inégalités.

Pour plus d'infos, suivez-nous :

  • Facebook

HISTORIQUE

Logo HF Nouvelle Aquitaine.jpg

En mai 2006, paraît un premier rapport commandé par le Ministère de la Culture et de la Communication à Reine Prat « Pour l’égal accès des hommes et des femmes aux postes de responsabilités, aux lieux de décision, à la maîtrise de la représentation dans le secteur du spectacle vivant »,  suivi d’un second en mai 2009 « De l’interdit à l’empêchement » . En mettant au jour des discriminations dont on ne soupçonnait pas l’ampleur, le premier rapport fait l’effet d’une bombe. Suite à cette première prise de conscience, des acteurs et actrices de la société civile s’emparent des chiffres et décident d’agir.

 

C’est la naissance du mouvement HF, qualifié d’événement par la philosophe Geneviève Fraisse, au regard de son caractère spontané et inattendu.

Une première association se crée en Rhône-Alpes en 2008. Des collectifs et associations HF se forment par la suite dans plusieurs régions (par ordre chronologique : Ile-de-France, Poitou-Charentes, Languedoc-Roussillon, Nord-Pas-de-Calais, Normandie, Picardie, Aquitaine…) pour se constituer, à l’occasion du Festival d’Avignon 2011 , en une Fédération inter-régionale qui compte aujourd’hui 700 adhérent.e.s.

Le mouvement HF est soutenu, entre autres, par Anne Alvaro, Dominique Blanc, Cécile Brune, Fanny Cottençon, Francine Demichel, Eve Ensler, Geneviève Fraisse, Ginette Noiseux, Coline Serreau, Hélène Vincent...

Anne van Hyfte Morel

Co-fondatrice du collectif HF Nouvelle Aquitaine et présidente depuis 2017

OBJECTIFS ET MISSIONS

​Le collectif HF travaille autour des axes suivants :

  • Mobiliser et se mobiliser contre les discriminations observées.
     

  • Repérer des inégalités de droits et de pratiques entre les hommes et les femmes et toute personne issue de minorités dans les milieux de l’art et de la culture, et en particulier dans le secteur du spectacle vivant ; afin de tendre vers l’égalité professionnelle.

  • Faire appliquer les obligations législatives et constitutionnelles en matière d’égalité hommes-femmes-minorités (mixité professionnelle, égalité salariale, accès égalitaire à tous les postes).

  • Décrypter et interroger le système d'organisation sociale actuel qui génère les inégalités entre les hommes, les femmes et minorités.