Projet pédagogique autour du spectacle KAÏNA Marseille

Du collège à un tout public

« De l’Errance au voyage, c’est la façon dont nous nous racontons qui donne vie à notre récit.

Prendre parole ou l’entendre dans l’écho du monde, lui donne sens. » 

Déroulement du projet

De la narration à l'interprétation

Autour des récits incarnés

Dans la pièce KAINA Marseille, Mamata est une jeune fille qui, avant d’aller accoucher, accomplit la levée de deuil de sa grand mère restée au pays. Devant la mer, elle PREND PAROLE. Elle raconte, retraverse son récit de vie, invoque, incarne tour à tour sa grand mère, ses passeurs, son frère, s’adresse aux esprits des anciens et à sa fille à venir… Passé présent futur se mélangent et le rituel s’accomplit. » 

En s’appuyant sur l’écriture du texte de KAINA Marseille il est proposé d’explorer comment on passe de la narration à l’incarnation d’un personnage. Comment se crée le vertige poétique, dans ce va et vient entre ce qui se raconte, ce qui s’interprète, ce qui se lit, ce qui se devine. 

Le texte de KAINA Marseille est un point de départ, il est ensuite proposé aux personnes participant aux ateliers, de créer leur propre récit incarné, à partir d’une narration de leur choix. 


 

Ateliers

2h à 1 intervenant

Thèmes

Récits incarnés/ Entre voyage et errance

Les étapes de vie et rites de passage

Forme : de la narration à l'interprétation

Théâtre/ Mise en voix

Bord plateau ou débat

Après la représentation, les artistes et le public pourront échanger librement autour des thématiques de KAÏNA Marseille. Un moment intime et plein de force, mais surtout, un temps de partage. 


 

@Aude Lipmann