Ateliers Chantier Public autour du spectacle HERITAGES Antigone

« L’utopie est à l’horizon. Je fais deux pas en avant elle recule de deux pas. Je fais dix pas elle recule d’autant. A quoi sert l’utopie ? Elle sert à cela, à avancer. »

 

ANTIGONE avance… La compagnie Sans Titre propose trois spectacles autour de l’Antigone de Sophocle. Trois façons artistiques d’envisager le passé et l’avenir, du plus intime au plus politique, du plus tragique au plus comique. Trois formes THÉÂTRE-MUSIQUE / DANSE / CLOWN, qui se répondent et se complètent, autour des notions d’engagement et d’utopie. Trois propositions d’implication différentes.

 

Un spectacle à vivre de l’intérieur : spectacle incluant le travail d’ateliers menés avec les élèves.

Echange et débat

Cette rencontre artistique se poursuit par un premier échange d’idées, mais aussi de ressentis, de sensations, d’émotions autour de ce que soulève le mythe d’Antigone et de ses résonances actuelles : politique intime familiale, chacun donne son point de vue et les liens commencent à se tisser.

Intervenants des ateliers

Anne Morel van Hyfte

Mathias Gourdot

Pascale Berthomier

Artistes du spectacle

Anne Morel van Hyfte

Mathias Gourdot

Pascale Berthomier

Technicien.ne.s

Edith Gambier

Didier Bedat

Déroulement du Chantier Public autour de HERITAGES Antigone

Projet participatif et implicatif

                                          

Accroche artistique

Tout commence par la présentation d’une forme courte du spectacle HERITAGES sur les lieux de vie, de travail ou d’enseignement des participants au chantier. Les futurs complices de scène des artistes découvrent et entrent dans l’Antigone de Sophocle à travers les personnages de la pièce HERITAGES, mais aussi par la musique, le chant, l’émotion, qui font la singularité de ce projet. Ils sont directement interpelés en tant qu’héritier.e.s de « tante Igone », et invité.e.s à découvrir tout ce qui peut leur avoir été légué à travers ce mythe et cette histoire qui date de 25 siècles : mémoire, force, envie, élans… 

L'Origine du Chantier Public autour de HERITAGES Antigone

En parallèle de son processus de création, la Compagnie Sans Titre part sur les traces de l’Antigone de Sophocle et de ses résonances aujourd’hui. Qui sont les « héritier.re.s d’Antigone » ; qui sont ces jeunes gens de notre temps, avec qui partager la question centrale d’Antigone « Qu’est-ce qui fait de nous des humains ? ».

 

Une série de rencontres et d’ateliers artistiques est proposée autour de l’engagement et de l’utopie à travers le mythe d’Antigone. Traces écrites, slamées, chantées et jouées sont récoltées et mises en scène dans la forme participative et implicative HERITAGES Antigone. Ainsi les complices du chantier interprètent, le temps d’un plateau partagé avec les artistes, leur vision du mythe et de ses résonances tellement actuelles.

 

« Les Antigones de notre époque – garçons, filles, autres - seraient des jeunes gens qui prendraient la parole et se rencontreraient autour d’un acte artistique. »

 

Ce projet réunit divers acteur-trices : lycéens, résidents de foyer jeunes travailleurs, élèves de maison familiale et rurale, ... et les artistes du projet LES ANTIGONES.

« Pour vous, Antigone aujourd’hui, ça pourrait être qui ? »

Que nous apprend Antigone et les différents mythes qui tournent autour de la résistance, de l’engagement, de l’utopie ? Comment réinterpréter et actualiser ces mémoires du passé...

« C’est l’occasion d’évoquer par exemple la mulâtresse solitude, Marie Josée Angélique, Carlotta (célèbres figures de résistance à l’esclavage), Marianne Cohn, Anne Franck, France Bloch Sérazin, (célèbres figures de résistance à l’oppression nazie), jeunes femmes exécutées comme Antigone. L’occasion de parler de la Shoa et de l’esclavage sans les opposer. Rencontre aussi avec Malala jeune femme qui lutte contre les talibans pour l’éducation, ou encore Amina femen tunisienne... Autant de sujets qui nous ramènent à nous ici et maintenant, et à l’intemporelle figure d’Antigone... »

 

Ateliers et rencontres de différents horizons

Les artistes lancent ensuite une invitation à réinterpréter artistiquement ces histoires du passé qui nous « agitent » encore au présent...

Des ateliers d’écriture, de mises en voix, travail de chœur en musique, slam, clown, jeux d’acteur-trice-s... sont proposés.

 

L’aboutissement du chantier : participation au spectacle HERITAGES Antigone

Plus qu’un plateau partagé, c’est une aventure collective qui est proposée aux complices. Il s’agit de vivre avec les artistes professionnels de la compagnie, une expérience artistique commune ; un décloisonnement des lignes traditionnelles acteur-trices / spectateur-trices. Cette perméabilité permet de vivre une nouvelle forme de partage, une autre façon de voir ensemble le monde.